Waikiki Beach

La plus belle plage du monde ! Soleil jaune, sable blanc, eau turquoise, cocktails multicolores, merguez couleur-merguez... et surtout une bonne bande de copains !

Bienvenue, Invité ! Viens t'asseoir sur la plage et fais toi servir un cocktail par un de nos pingouins !
Nous recherchons un sélectionneur pour la saison prochaine et un trésorier !

    Il vivait depuis quinze ans dans moins de 2 m² !

    Partagez
    avatar
    Dyls
    Admin Virtuafoot et Modo MC
    Admin Virtuafoot et Modo MC

    Messages : 1093
    Date d'inscription : 15/06/2012

    Il vivait depuis quinze ans dans moins de 2 m² !

    Message par Dyls le Jeu 17 Jan - 10:59



    La Fondation Abbé Pierre a dénoncé les conditions de logement d'un homme de 50 ans qui vivait depuis quinze ans dans un local parisien de 1,56 mètres carrés, contre le modique loyer de...330 euros.
    Si les Français se vantent d'avoir la plus belle capitale du monde, Paris a fait fuir ses propres habitants, en raison des logements aux prix exorbitants et aux conditions d'accès pour le moins précaires. Dernier exemple en date, celui vécu par Dominique qui, depuis 15 ans, occupe un local de 1,56 mètres carrés. Célibataire et intérimaire, ses revenus ne lui permettaient pas de trouver mieux. Et encore, contre un loyer de 330 euros.

    "C'est ça ou la rue"
    "Je rentre, je me couche, c'est en pente, on tient debout sur 20 cm. On ne vit pas, on survit. Et on finit par se dire: 'C'est ça ou la rue'. Cela me paraissaît normal au bout d'un moment", témoigne-t-il au micro de RTL France. En dépit de son illégalité totale, l'adresse a été gérée par trois agences immobilières différentes. C'est sur les conseils d'un voisin que Dominique s'est tourné vers la Fondation Abbé Pierre. "C'est un triste record", déplore le porte-parole de l'association. "En revanche, on voit que tout se loue, à des prix extrêmement chers. Des pièces de 5 m² se louent 500 euros, et il y aura toujours des personnes pour en tirer profit".

    Aujourd'hui, le "logement" fait l'objet d'un arrêté de "mise en demeure d'y faire cesser l'occupation aux fins d'habitations". Dominique est en attente d'un jugement qui aura lieu fin janvier et qui devrait obliger sa locataire à le reloger, dans un logement adapté. Et Dominique ne demande pas grand chose. "Au moins un studio, ce serait le paradis".



    I got a bad memory and I’m feelin’ good, I’m lookin’ good, I’m smokin’ good, I’m sippin' these hoes think they classy? Well that’s the class I’m skippin’ got a party in my bedroom, that’s a party she ain’t missin’





      La date/heure actuelle est Sam 23 Juin - 2:48